Pourquoi Finance Montréal utilise Yapla

Pourquoi Finance Montréal utilise Yapla

Il y a plus de trois ans, Finance Montréal a adopté Yapla. Un changement de taille et progressif pour cette organisation qui œuvre dans un secteur très dynamique et qui gère plusieurs marques à la fois. Ravi de son expérience, Mathieu Paquette Lambert, Directeur du développement Fintech, explique comment la plateforme contribue au développement et à l’accroissement de l’impact de la grappe financière du Québec à l’international !

 

Solène : Bonjour Mathieu ! Merci d’avoir accepté notre invitation pour nous parler de Finance Montréal et de votre expérience avec Yapla.

Mathieu : Bonjour Solène ! C’est un vrai plaisir de pouvoir témoigner pour Yapla.

Solène : Je te propose de commencer par te présenter et nous parler de Finance Montréal, la grappe financière du Québec ?

Mathieu : Je suis Mathieu Paquette-Lambert et je suis directeur du développement FinTech pour Finance Montréal et la Station FinTech Montréal.
Finance Montréal, c'est la grappe industrielle du secteur financier du Québec, puis, la station FinTech Montréal; il s’agit de notre dernier grand projet que nous avons livré en décembre 2019. Nous avons fait naître un espace de 25 000 pieds carrés au centre-ville de Montréal destiné à recevoir des start-up du secteur FinTech. Nous leur offrons aussi une panoplie de services.
Chez Finance Montréal, nous organisons aussi beaucoup d'évènements dont une grande conférence annuelle à l'automne, le forum FinTech Canada. D’ailleurs, c’est le plus gros événement de ce secteur au pays.

Solène : Finance Montréal est une organisation qui réunit une large communauté autour du secteur financier. Peux-tu nous en dire plus sur vos membres, qui sont-ils ? Combien êtes-vous pour piloter tous vos projets ?

Mathieu : Nous sommes une vingtaine de personnes dans l’équipe et nos membres sont les grandes institutions financières canadiennes.
On compte une cinquantaine de membres institutionnels : les banques, les assureurs, les grands gestionnaires de fonds mais aussi les universités, les associations dans le secteur financier, des grandes FinTech aussi puis des cabinets professionnels comme des cabinets d'avocats, des cabinets comptables et de consultation, etc.
On réunit tous ces acteurs-là mais Finance Montréal c'est plus que ça. C'est aussi toute une panoplie de partenaires autant dans le secteur financier traditionnel que dans le secteur de la FinTech.

Solène : D’ailleurs, la FinTech, c’est quoi ?

Mathieu : La FinTech, c’est toutes les technologies appliquées à la finance et qui ont pour but de l’améliorer tout simplement.
Nous sommes naturellement très connectés avec tout l'écosystème entrepreneurial et de start-up de Montréal et du monde entier. Nous avons déjà fait 4 missions commerciales dans le cadre du Paris FinTech forum en France et plusieurs autres au Luxembourg, à Singapour, New York ou encore Boston.
Notre mission c'est de promouvoir la place financière de Montréal puis de soutenir les acteurs dans leur dans leur développement ou dans leur transformation numérique.

Solène : J’imagine qu’un certain nombre d’outils sont nécessaires pour mener à bien une telle mission. Pourquoi est-ce important de disposer d’une plateforme de paiement et de gestion pour Finance Montréal?

Mathieu : Les outils sont indispensables tant pour l'organisme que pour nous, gestionnaire d’OBNL. Pour accomplir notre mission, nous avons besoin de gérer des membres, des contacts, des événements, le contenu du site web, on a aussi besoin de recevoir des paiements. Bref, les besoins sont nombreux...

Solène : En tant qu’organisme du milieu de la FinTech, vous connaissez certainement d’autres outils similaires à Yapa pour couvrir ces nombreux besoins. Pourquoi avoir choisi Yapla et pas un autre outil ?

Mathieu : Parce que Yapla répond vraiment à tous les besoins qu'une OBNL peut avoir. Pour la petite histoire, j’ai connu et utilisé Yapla pour la première fois dans le cadre d’une autre association qui s’appelle Jeunes canadiens en finance et dans laquelle je suis impliqué bénévolement. On cherchait à renouveler notre façon de gérer notre membership, nos communications. J'ai découvert Yapla et puis on a commencé à gérer nos 3 400 membres et nos événements via cet outil. J’ai été charmé par le service puis par la plateforme en elle-même. Je me suis dit que ça pourrait être utile aussi à Finance Montréal, mon employeur, nous nous sommes alors lancé !

On aimait bien l'idée d’utiliser une seule plateforme pour répondre à tous nos besoins. C’est ce côté centralisation de l’information qui nous a séduit. Tout est au même endroit, ça facilite grandement les formations lorsqu’une nouvelle personne rejoint l’équipe étant donné que l’on gère tout sur un seul outil.

Et puis il y a la qualité de service qu’offre Yapla. Honnêtement, lorsque j’ai rencontré Pascal Jarry (CEO de Yapla), j'étais vraiment charmé par le dynamisme, par les services qui étaient offerts. Yapla, c'est quand même très compétitif au niveau des tarifs. Et puis il y a un réel accompagnement dans tout le processus. Yapla nous fait profiter de son expérience avec ses autres clients de façon à ce que la configuration de notre compte soit la plus optimale.

Aussi, ce que j’ai découvert plus tard, c’est le lien entre Yapla et Riposte, une agence marketing spécialisée pour les OBNL, qui nous a aussi beaucoup aidé. C’est vraiment une offre unique sur le marché selon moi. Il y a une combinaison à forte valeur ajoutée pour nous entre le volet technologique et le volet plus stratégie marketing. Ça facilite notre vie de gestionnaire puis je suis convaincue que ça nous permet d’arriver à de meilleurs résultats.

 

“C’est vraiment une offre unique sur le marché selon moi. Il y a une combinaison à forte valeur ajoutée pour nous entre le volet technologique et le volet plus stratégie marketing.”

 

Solène : C’est exact, Riposte est une agence qui accompagne les OBNL dans leur transformation numérique. On est très complémentaires, c’est un partenaire important pour nous. Nous travaillons main dans la main sur de nombreux projets client comme le vôtre. Si je résume, Finance Montréal est un organisme de taille qui compte de nombreuses parties prenantes. Concrètement, comment s’est déroulée l’implémentation de Yapla ?

Mathieu : Ca a été graduellement. Au début, on a utilisé Yapla pour la gestion événementielle. Il y a peut-être eu 2 ans entre notre premier contact avec Yapla et le moment où on a finalement terminé de tout consolider dans la plateforme : notre système d'inscription, nos sites web, etc. On s’est tourné vers cette plateforme à l’origine pour gérer notre plus gros événement, la conférence sur le forum FinTech Canada que j’évoquais tout à l’heure. On a tellement bien apprécié le module événementiel, que nous avons fait le choix de bâtir nos nouveaux sites web avec Yapla. Et alors cerise sur le sundae, avec Yapla, on est capable de gérer plusieurs sites web bilingues !

 

“Et alors cerise sur le sundae, avec Yapla, on est capable de gérer plusieurs sites web bilingues ! “



Solène : Intéressant, d’où vient ce besoin d’avoir plusieurs sites web ?

Mathieu : On a plusieurs marques au sein de l’organisation Finance Montréal et par conséquent il y a un site web par marque. Il y a Finance Montréal mais il y a aussi la Station FinTech, le Forum FinTech et on a même lancé l'année dernière une série de podcast qui s'appelle Million Dollar Startup qui a aussi son propre site web.
Le côté bilingue aussi est très important pour nous compte tenu de notre ouverture internationale, tout doit être bilingue et Yapla nous permet de faire ça.

Bien sûr, ça ne se fait pas en claquant des doigts de transférer tous les processus et tous les contenus d’un CMS à un autre. Mais une fois que c’est fait, que notre compte Yapla était tout bien configuré et complété, ça répondait à tous nos besoins. J’ai alors pu annuler tous nos comptes sur les autres outils qui étaient dispersés : Mailchimp, Eventbrite, Cvent etc. Finalement Yapla est venu répondre à tous ces besoins là en une seule plateforme.

Solène : Si je comprends bien, Yapla vous sert à gérer vos événements, vos sites web. Il y a-t-il d’autres choses que tu souhaites partager ?

Mathieu : Oui, il y a le volet gestion des membres qui a pris tout son sens lorsque l’on a ouvert la Station FinTech et que nous avons accueilli nos premières entreprises locataires. Avec cette fonctionnalité, on a créé un espace connecté pour nos membres qui nous permet de leur transmettre des informations qui leur sont dédiées comme des offres exclusives par exemple.

L’équipe nous aide toujours dans les éventuelles difficultés que l’on peut rencontrer. C'est certain, dans n’importe quel projet, il y a des imprévus. Ce qui est extraordinaire avec cette équipe, c'est qu' ils nous apportent toujours une solution pour résoudre notre problème. Des fois nous travaillons avec des échéances extrêmement serrées, puis l'équipe a toujours réussi à nous livrer les choses à temps malgré les délais très très serrés. D'ailleurs, petite anecdote à ce sujet, lors de notre événement de lancement de la Station FinTech en avril 2019, il était indispensable pour nous d’avoir notre site web pour le jour J. C’était très serré mais l’équipe a réussi à le mettre en ligne 2h avant l'événement.

J’ai vu aussi qu’il y a beaucoup de développement qui s'en vient. Je trouve intéressant de voir une entreprise montréalaise ambitieuse qui veut constamment améliorer son produit et partir à la conquête du monde finalement. Je suis très heureux d'avoir contribué à l'amélioration du produit en fournissant de nombreux feedbacks à l'équipe. C’est ce qu’on aime aussi chez Yapla, quand on a un nouveau besoin qui pointe le bout de son nez parce que notre organisme grandit, Yapla a toujours été en mesure de répondre à nos besoins supplémentaires.

Solène : La plateforme Yapla n'est pas figée, c'est un produit qui est en amélioration continue et ce notamment grâce à nos clients, grâce à vous, à vos retours. Si vous deviez donner 3 raisons à un OBNL pour sauter le pas et adopter Yapla, ce serait ?

Mathieu : Premièrement, l’excellent service de l'équipe, le support . C'est bien beau les outils technologiques mais quand tu veux être conseillé, il faut des humains derrières qui soient disponibles.
Lorsque l’on m'a présenté Yapla la première fois, je me suis senti compris, je me suis dit “tiens, eux ils parlent mon langage". J’ai vraiment senti le souci du travail bien fait, le sens de l’esthétisme, du design."
Deuxièmement, il y a la scalabilité et le côté évolutif de la plateforme. Je trouve ça intéressant d'être capable de mettre 1 orteil dans l'eau avant de plonger complètement. On est une organisation qui a beaucoup grossi dans les dernières années puis Yapla nous a suivi.
Puis finalement, la troisième raison, je dirais peu importe notre mission, quelles que soient nos particularités, la plateforme est prête pour minimum 80% si ce n’est pas 100% des OBNL.

 

“Je dirais peu importe notre mission, quelles que soient nos particularités, la plateforme est prête pour 80% si ce n’est pas 100% des OBNL.“

 

Solène : Et c’est notre objectif ! On souhaite vraiment répondre aux besoins de n’importe quel OBNL. Parlons un peu d’avenir à présent, tu me disais que Finance Montréal a beaucoup grandi ces dernières années. Quels sont vos projets futurs chez Finance Montréal ?

Mathieu : C'est sûr que la pandémie a changé un peu nos plans. Au niveau du volet FinTech de Finance Montréal, on a dû mettre en place des activités virtuelles. Nous allons revenir en présentiel un jour, mais nous prévoyons aussi de faire plus d'activités virtuelles. Par exemple, nous organisons le forum FinTech Canada en format virtuel pour l'automne 2021. Le fait d’avoir un événement avec un volet virtuel important, ça nous offre de nouvelles perspectives de croissance car il devient beaucoup plus facile d'intégrer des participants internationaux et d’accueillir des grands conférenciers de renom.

Nous venons aussi de lancer un programme d'accélération afin d’animer et de soutenir de façon encore plus proche et concrète les start-up qui sont à la Station FinTech. L’objectif principal est de leur permettre de travailler avec nos membres. Nous avons le souhait de créer une réelle synergie entre nos start-up et les grandes institutions financières pour accélérer la transformation numérique de ces dernières. Et puis, évidemment, on souhaite favoriser l’émergence de champions en Fintech, au Québec, à Montréal.

Solène : Quel dynamisme ! Ce sont de très beaux projets prometteurs. Nous ne pouvons qu’être fiers de soutenir votre engagement ! Un petit mot pour la fin ?

Mathieu : Je conseille Yapla à tout organisateur d’événements ou gestionnaire d’OBNL de faire un tour sur Yapla. Ça a beaucoup amélioré notre vie quotidienne au niveau des opérations. Ca nous a permis aussi d'internaliser certaines activités, avant on avait un webmaster externe mais aujourd’hui on est indépendant. Quelque part, Yapla nous permet d'améliorer aussi la qualité des produits puis des communications dédiés à nos membres.

Solène : Merci beaucoup Mathieu pour ce témoignage très riche. Toute l’équipe Yapla se joint à moi pour vous souhaiter beaucoup de succès dans tous vos projets. A bientôt !

 

Découvrez comment Yapla
peut aider votre OBNL

Je veux m'inscrire à un webinaire

Retour

Nouveau chez Yapla ?

Bienvenue sur notre blog et merci de nous lire ! Nous sommes une plateforme de paiement et de gestion tout-en-un faite pour et par les associations. Notre objectif ? Simplifier votre gestion, vous faire gagner du temps pour vous permettre de vous concentrer sur ce qui compte vraiment ! Explorez nos outils pour votre association ou créez-vous un compte de test gratuit.

Je veux en savoir plus